Ambassade de Belgique au Rwanda
Home Newsroom

Newsroom

News Items

05 mai

La Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès représente aujourd'hui la Belgique lors de l'Examen Périodique Universel (EPU) du Conseil des droits de l'homme. Elle parlera au nom de l'État fédéral et des entités fédérées. La politique belge en matière de droits humains sera évaluée pour la troisième fois depuis 2011.

28 avr

La Belgique a décidé d’apporter une aide d’urgence à l’Inde, confrontée à une vague particulièrement virulente de COVID-19. Cette aide est constituée de 9000 flacons de Remdesivir, un médicament antiviral utilisé dans le cadre du traitement du COVID-19. Ces flacons proviennent du stock stratégique du SPF Santé Publique. Cette aide d’urgence partira en principe ce vendredi 30 avril.

17 avr

Aujourd'hui, 760 000 masques sont envoyés à Conakry via le mécanisme d'aide d'urgence B-FAST. C'est la réponse de la Belgique à la demande d'aide que la Guinée a soumise au mécanisme européen de protection civile (UCPM) dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. Comme le reste du monde, la Guinée a été frappée par la pandémie. Toutefois, la situation sanitaire est encore compliquée par une épidémie de rougeole, une épidémie de fièvre jaune et, récemment, par de nouvelles infections par le virus Ebola, qui, ensemble, exercent une pression énorme sur les installations médicales.

16 avr

En marge de la 64e session de la Commission des Nations Unies sur les stupéfiants (CND), la Belgique a organisé avec d'autres partenaires un événement sur l'accès équitable aux médicaments contrôlés en temps de crise.

15 avr

A partir de ce 15 avril, la Belgique prend la présidence du Groupe d’Experts Gouvernementaux (GGE) dédié aux technologies émergentes dans le domaine des systèmes d’armes létales autonomes, les soi-disant "Robots tueurs". Ce groupe d’experts, qui se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, a pour objectif de clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par ces nouvelles technologies, principalement au regard du respect du droit international humanitaire.

13 avr

Aujourd'hui, le Comité d'aide au développement (CAD) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publie les chiffres de l'aide publique au développement pour l'année écoulée. Ce Comité d'aide au développement regroupe les principaux donateurs de la coopération internationale.

12 avr

Cinq mois après le début du conflit dans le Tigré nous parviennent de plus en plus de témoignages faisant état de violences extrêmes. La ministre de la Coopération au Développement, Meryame Kitir, a dès lors décidé d'augmenter de quatre millions d'euros les fonds destinés au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), spécifiquement pour l'accueil et la protection des victimes.

01 avr

Ce jeudi 1er avril, la Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès s’est entretenue avec son homologue Gabrielius Landsbergis, Ministre des Affaires étrangères de la Lituanie. Les deux ministres ont passé en revue la coopération bilatérale et régionale, y compris entre le Benelux et les pays baltes, dont ils assurent chacun les présidences respectives. Enfin, les deux ministres ont discuté de plusieurs dossiers internationaux à l‘agenda européen notamment la Biélorussie, la Chine ainsi que la réponse à la pandémie de COVID-19.

30 Mar

Ce 30 mars 2021, la Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès a co-présidé avec le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken une réunion ministérielle virtuelle de la Coalition internationale pour défaire Daesh. Cette réunion en format restreint réunit les 32 Etats et organisations internationales les plus impliqués dans son action.

30 Mar

Dans le cadre de la 5ème Conférence de Bruxelles sur la Syrie ('Soutenir l'avenir de la Syrie et de la région'), la Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès et la Ministre de la Coopération au Développement Meryame Kitir ont annoncé aujourd'hui une contribution supplémentaire de 18 millions d'aide humanitaire pour la population syrienne. Elles ont souligné qu'une solution permanente au conflit n'est possible que si toutes les parties concernées prennent leurs responsabilités et reprennent des négociations diplomatiques crédibles.